RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE : QUEL AVENIR ÉNERGÉTIQUE ?

Par Fabrice Lemoine
MER 29 JAN 2020 | 20H00 | À L'IUT · 6 rue du Colonel Clarenthal
1H30 | À partir de 14 ans

GRATUIT

Soirée Sciences en Lumières

Par Fabrice Lemoine
Professeur à l’Université de Lorraine – LEMTA / Coordinateur du défi socio-économique « Énergies du Futur » Alliance Nationale de Coordination de la Recherche en Énergie (ANCRE)

Les rapports successifs du GIEC sur les évolutions du climat sont alarmistes, la planète entre dans une crise climatique provoquée par les activités humaines, dont les conséquences sont difficilement maîtrisables.

Suite à l’accord de Paris en 2015, 195 états se sont accordés sur des objectifs devant conduire à une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre, afin de limiter le réchauffement global de la planète à 1,5°C à la fin du siècle. Ces objectifs passent par la neutralité carbone à l’horizon 2050, ce qui signifie que nos émissions ne devront pas excéder nos capacités à les absorber. Cet objectif questionne bien évidemment et de manière directe notre avenir énergétique.

Quels chemins sont possibles pour assurer cette neutralité carbone, entre réduction de la demande énergétique, efficacité énergétique, déploiement de sources d’énergie base carbone, mobilisation de puits de carbone ? Nous tenterons d’éclairer ces questions.

« Ce n’est pas un choix entre notre environnement et notre économie ; c’est un choix entre la prospérité et le déclin », Barack Obama.