inscription-newsletter
consulter le programme

Projet

Un théâtre d’échange et d’exigence

Le projet artistique et culturel de La Méridienne, scène conventionnée pour les écritures scéniques croisées, s’articule autour de trois principes majeurs : la pluridisciplinarité, la présence artistique et la mixité générationnelle. Ces trois piliers constituent les fondements d’un programme ambitieux : fédérer des esprits en perpétuelle activité, inscrire l’exigence artistique comme fierté du territoire lunévillois, contenir dans l’éphémère et l’impalpable de la représentation un attachement durable du public à son théâtre.

Fidèle aux objectifs des scènes conventionnées – diffusion d’œuvres de qualité, soutien à la création indépendante et action culturelle inventive – notre projet s’inscrit sur le territoire. A l’échelle de Lunéville et du Pays du Lunévillois, nous engageons ainsi un dialogue avec les autres structures culturelles, les services publics, les associations à vocation sociale, éducative, artistique, et sportive pour que ce projet trouve une résonance dans le quotidien de chacun.

Une diffusion pluridisciplinaire, audacieuse et ouverte sur le monde

Seul établissement dédié au spectacle vivant rayonnant sur l’ensemble du territoire lunévillois, La Méridienne se doit d’être un lieu de diffusion pluridisciplinaire. Scène conventionnée pour les écritures scéniques croisées, notre structure s’intéresse particulièrement à la transdisciplinarité, et aux nouveaux rapports au public. Ainsi, chaque programmation est traversée par des propositions artistiques foisonnantes, riches en matériaux (textuels, visuels, sonores…), et qui ouvrent de larges portes vers l’imaginaire. Au printemps, le festival FACTO met un peu plus en avant cette démarche, à l’occasion d’éditions thématiques.

La diffusion artistique s’attache donc à :
– croiser les formes et les disciplines et dans ce sens témoigner de la vitalité et de la recherche esthétique de la création contemporaine française – y compris régionale – et internationale
– proposer des espaces de poésie et d’imaginaire, des voyages vers l’ailleurs, à travers des spectacles pour tous les publics, qui soient exigeants et accessibles
– inviter à la réflexion sur notre rapport aux œuvres (historiques ou contemporaines), nos comportements sociétaux et nos visions du monde

Un soutien continu et protéiforme à la création

En premier lieu et naturellement, il s’agit de mettre à disposition des temps et des espaces de travail aux artistes, pour faciliter leur processus de création mais également pour infuser les lieux et le public de La Méridienne d’une présence vitale et régénératrice.
En second lieu, c’est permettre à La Méridienne de s’investir dans le renouvellement des formes, l’expérimentation et le soutien aux jeunes générations, et de s’implanter durablement dans le réseau national.
Enfin, c’est assurer en quelque sorte une permanence artistique sur le territoire lunévillois et la continuité du service public de l’exception culturelle.

L’échange et la mixité comme moteurs des actions culturelles et des liens au public

Les actions culturelles déployées par notre équipe sont toutes motivées par un fort désir de rencontre et de partage. Notre objectif, c’est que notre projet artistique soit aussi revendiqué et défendu par notre public, qu’il soit fidèle ou potentiel. Nous nous attachons ainsi à impliquer les relais dans notre travail de médiation, à proposer des temps de pratique intergénérationnelle, à nous rapprocher des autres structures pour provoquer des échanges profitables au spectateur. Après l’étape de la démocratisation de l’accès aux oeuvres, nous tentons donc de démocratiser aussi l’action culturelle…

Un pôle de ressources et de transmission pour le Lunévillois

De son état d’être le « seul établissement pluridisciplinaire dédié au spectacle vivant sur le Pays du Lunévillois » et doté de moyens humains et techniques professionnels, La Méridienne engage par ailleurs un important travail en matière d’éducation artistique et culturelle et de sensibilisation de tous les publics. Le projet tend à identifier notre établissement comme un pôle de ressources sur le spectacle vivant sur le Lunévillois, destiné autant aux spectateurs novices avides de découvertes qu’aux élèves en formation spécialisante sur la danse par exemple.