Mercredi 11 janvier 2017
15h00

Au Centre Erckmann
40 minutes environ
À partir de 3 ans

11/01 . 10h00
12/01 . 9h00 . 10h30 . 14h00
13/01 . 9h00 . 10h30

Séances scolaires

CRÉATIONPICTO-POMME DE PIN

 

ABONNEZ-VOUS EN FAMILLE !

 

Nous proposons des abonnements aux enfants jusqu’à 12 ans.
À utiliser selon vos envies et votre famille, les formules « MOUFLET » sont non nominatives et peuvent donc être partagées entre frères et sœurs. Le Mouflet 3 vous permet de choisir 1 spectacle pour 3 enfants ou, au contraire, 3 spectacles pour un enfant.

 

Et pour l’adulte qui accompagne le(s) bambin(s), le tarif réduit de 5,50€ s’applique à tous les spectacles !

 

Jetez-vous à l’eau !

WAX

Wax signifie la cire en anglais : c’est une matière en transformation. Encore chaude, elle est parfaitement malléable. Et il est simple de la faire rentrer dans un moule. Changeant continuellement d’état, du liquide au solide, elle semble éternelle par sa capacité à toujours renaître, comme un rêve qui ne finirait jamais.

Au centre du plateau, Justine Macadoux nous reçoit dans son atelier : une fabrique d’êtres de cire, tous semblables. Par les gestes de l’artisan, elle entre dans la matière sans a priori et nous invite à faire l’expérience du corps qui prend forme jusqu’à interroger la fabrique de la norme. Son désir d’organisation de ces êtres, qu’il faut bien stocker et agencer sur la scène, lui donnera le goût du pouvoir. Mais la matière elle-même échappe à l’ordre et, bien vite contrariée, Justine devient malgré elle porteuse d’un vent de débordement, découvrant les plaisirs du désordre et les surprises de l’inattendu. À l’intérieur de cette trame simple, le jeu est guidé par le rythme des humeurs instables de la comédienne et par les aléas de la matière.

La pièce interroge notre capacité à définir notre libre arbitre. Avec Wax nous pourrions bien faire de grandes découvertes : sortir de l’habitude et du connu, et expérimenter l’anormal, le non-répertorié et l’inclassable.

Marionnettiste de formation, Renaud Herbin dirige depuis 2012 le TJP, Centre Dramatique National d’Alsace–Strasbourg. Il développe la relation corps-objet-image, décloisonnant les pratiques de la matière et de la marionnette par un lien avec le champ chorégraphique et les arts visuels.

Conception Renaud Herbin Avec la complicité d’Anne Aycoberry Jeu Justine Macadoux Régie Silvio Martini Espace et matière Mathias Baudry Son Morgan Daguenet Lumière Fanny Brushi Technique Thomas Fehr et Christian Rachner  © Benoît Schupp