« Pour ceux qui n’auraient à l’esprit en pensant à Jean Guidoni que l’image d’un chanteur fardé comme un cacatoès chantant les amours tristes, le duo Lambert-Jamait propose une correction de tir. Les deux hommes quittent leur terrain de prédilection pour repeindre le blason d’un chanteur impérial.» Le Bien Public

Vendredi 5 décembre 2014
20h30

Au Théâtre

1h00

 

On y va en bus !
Pour cette représentation, le Pays du Lunévillois vous propose un service de transport à la demande, LE TEDIBUS. + d’infos : 03 57 54 11 11

TOUT VA BIEN

TOUT VA BIEN, Jamait chante Guidoni

Fardé et habillé de noir, accompagné d’un percussionniste et d’un accordéoniste, Yves Jamait emmène son public dans un tourbillon de mots en musique. Ses reprises de Jean Guidoni sont incarnées par des personnages aux corps décharnés en référence aux peintures d’Egon Schiele, et leurs cris rappellent celui d’Edvard Munch. Ignorant le politiquement correct, Yves Jamait, aujourd’hui très complice avec Jean Guidoni, lui montre toute sa reconnaissance et son engouement pour une œuvre dont les mots sont irritants, défaillants ou dérangeants ! Tout va bien n’est pas un hommage mais une déclaration à un artiste à travers son œuvre.
Jean Guidoni est un artiste hors-norme. Il est l’une des figures troubles de la chanson française au début des années 1980. Il chante les paumés, les amours assassines et les rêves brisés. Son univers noir, à la fois tragique et ironique, marie des thèmes violents à un style classique, inspiré de Fréhel ou de Jean Genet. Ses spectacles mêlent chanson et théâtre dans une forme de « cabaret total » qui bouleverse les règles et les normes politiques, morales, esthétiques et sexuelles. Une trentaine d’années plus tard, Yves Jamait et Benoît Lambert s’engagent dans une redécouverte de cet artiste essentiel et radical au répertoire classique mais trop méconnu.

 

Conception : Yves Jamait et Benoît Lambert Mise en scène : Benoît Lambert Voix, Jeu : Yves Jamait Percussions, batterie, jeu : Didier Grebot Accordéon, bandonéon, piano, jeu : Samuel Garcia  © : Stéphane Kerrad

 

Préambule
Le 13 novembre à 19h00 dans le hall du Théâtre, vous pourrez partager un moment convivial autour de la chanson française avec le musicilogue Jean-Marc Illi et le choeur de femmes de Lunéville sous la direction de Vincent Tricarri.
En partenariat avec la Médiathèque de l’Orangerie

EXPOSITION
Le chant sans chichis
Du 18 octobre au 22 novembre 2014 à la Médiathèque
de l’Orangerie.