Entre théâtre et narration, Annabelle Sergent, seule en scène, suscite notre imaginaire. Le Télégramme

Mardi 18 octobre 2016
19h00

Au Théâtre
55 minutes
À partir de 9 ans

LE ROI DES RATS

Hamelin, 1284. Tout le monde se souvient de la légende du Joueur de Flûte, personnage énigmatique qui, en son temps, ensorcela les enfants et les rats de la ville.

New Hamelin, longtemps plus tard. La ville nouvelle s’est construite sur les ruines de l’ancienne, sans toutefois envahir la Rue Sans Tambour. C’est là que la bande à Joss se réunit en secret, échappant à la frénésie de la ville tentaculaire. Dans les égouts de cette rue énigmatique se trouve la flûte, elle sommeille et attend son nouveau maître…

Librement inspiré du « Joueur de Flûte de Hamelin » répertorié par les frères Grimm dans les « Légendes allemandes », ce Roi des Rats pose la question de la fraternité, interroge la place donnée à l’enfant dans la ville et dans nos sociétés d’abondance avec une incroyable justesse. La talentueuse Annabelle Sergent a puisé dans la littérature orale pour créer ce spectacle. Seule sur un plateau dépourvu de décor mais baignée d’une admirable création lumière et sonore, elle campe tous les personnages avec précision et nous transporte dans cette fresque urbaine contemporaine.

 

Conception et interprétation Annabelle Sergent Écriture Annabelle Sergent et Vincent Loiseau Mise en scène Hélène Gay Collaboration artistique Ève Ledig et Titus Création lumière Erwan Tassel Création sonore Régis Raimbault et Jeannick Launay Création costume Thérèse Angebault © Emmanuel Ligner

Compagnie LOBA