Jeudi 21 avril 2016

21/04 14h00

22/04 10h00

Séances Scolaires

19h

Au Théâtre

1h00

à partir de 7 ans

LA FORÊT

Dans cette forêt, au début, il n’y a rien, que la nuit, les ombres, la peur et de la peinture noire. Il y a un homme qui se souvient qu’il a été un enfant. Il y a celui qui parle avec des mots et celui qui tente de raconter les choses autrement. Il y a l’histoire d’un garçon qui a réussi un jour à apprivoiser ses peurs et que la forêt a apprivoisé à son tour. Inspiré du livre L’Arbre d’Hubert Mingarelli, dans lequel un enfant découvre la liberté de la nature à travers l’exploration de la forêt et ses alentours, La Forêt emprunte à ce conte initiatique des figures, des symboles, un univers poétique. Sur le plateau, une porte s’ouvre sur la forêt. Les chemins se dessinent sur du papier blanc et une carte de la forêt prend forme. Un puzzle forestier éparpille ses pièces une à une ou en tas, laissant au spectateur apercevoir un cerf, un bûcheron, une cabane de branches, de la fourrure, des feuilles et entendre les sons du bois et de la forêt. C’est l’histoire d’un enfant, guidé par sa soif de découverte, qui va affronter l’inconnu pour grandir et se révéler à lui-même. La forêt ne sera jamais visible. Elle est devinée, évoquée, esquissée. Elle est le monde sauvage originel que l’enfant cherche à apprivoiser. Il en rapporte des morceaux, en dessine les contours, en explore les profondeurs.

Écriture Fred Parison et Estelle Charles Mise en scène Estelle Charles Scénographie, univers plastique, construction Fred Parison Interprétation Fred Parison, Camille Perrin, Barnabé Perrotey, Christophe Ragonnet Lumières, régie Philippe Colin Création costumes Prune Lardé © Mathieu Rousseau.

++La Machoîre 36