On en sort remués, mais pas désespérés, la vitalité des acteurs ouvre une lumière au bout du tunnel. Blog journal de bord d’une accro

Jeudi 26 janvier 2017
19h00

Vendredi 27 janvier 2017

20h30

Au Centre Erckmann

1h00

À partir de 14 ans

 

CONTRÔLE

La société de contrôle, nous l’avons dépassée. La société de surveillance, nous y sommes. La société de contrainte, nous y entrons.

Cette pièce, fortement inspirée et influencée par « Surveiller et punir » de Michel Foucault, fait l’inventaire des différentes zones de contrôle et d’espace punitifs qui innervent nos sociétés formatées et globalisées, sous prétexte de satisfaire un besoin de sécurité : l’enfance, l’éducation, la norme, le corps, la pensée, l’industrie, la téléphonie, les réseaux, les nanotechnologies. Ce voyage au sein du contrôle social nous immerge de manière troublante dans un univers de science-fiction. Et pourtant il s’agit bien d’aujourd’hui…

Né d’une rencontre entre la metteure en scène Perrine Maurin et le batteur Anthony Laguerre, le spectacle interprété par trois artistes hors pair – acteur, danseur et musicien – oscille entre concert rock, théâtre documentaire et pièce dansée. Malgré la gravité du sujet, celui-ci est traité avec  subtilité, finesse et humour, explorant à travers le prisme de l’art les désordres du monde. Fondée en 2003, la compagnie lorraine Les Patries Imaginaires travaille sur la pluridisciplinarité et la question du fragment. Les rapports entre art et politique, la musique live et le théâtre documentaire sont des axes majeurs de sa recherche artistique.

 

Mise en scène Perrine Maurin Scénographie Lino Tonelotto Textes Perrine Maurin, Gurshad Shaheman, « Pièces et Mains d’oeuvre » Dramaturgie et jeu Gurshad Shaheman Chorégraphie et danse Vidal Bini Musique live Anthony Laguerre Création lumière et régie Philippe Colin Construction décor Mario Tonelotto, Adriano Prometti, Yannick Gérard Costumes et accessoires Catherine Roulle Assistant Louis Dauber © Thierry Laroche