Vendredi 16 octobre 2015

20h30

Au Théâtre

1h00

à partir de 10 ans

BAL.EXE

Un écran en fond de scène sur lequel est projeté le film d’une rencontre amoureuse dans les années 1920 et cinq musiciens plantent le décor de Bal.exe. Fondus dans un univers où l’émotion musicale semble vouloir régner en maître, huit danseurs entament un bal pour le moins original. Tels des mannequins articulés ou des poupées mécaniques, ils s’engagent dans une danse robotique, quasi informatique. Ensorcelés par l’univers romantique du quintette pour clarinette et cordes de Brahms, ils s’élancent les uns vers les autres pour interagir à travers des gestes retenus et décalés. Leur part de décision, d’abord aléatoire, s’efface pour se soumettre à un système de plus en plus déterministe et ordonné. En informatique, «.exe » est l’extension qui désigne un fichier exécutable. Ici, les corps sont comme programmés pour danser.

Anne Nguyen fonde la compagnie par Terre en 2005. Spécialiste de la danse hip-hop au sol et influencée par un cursus scientifique, elle déstructure les gestuelles habituelles en leur imposant des contraintes géométriques dans l’espace scénique. Avec Bal.exe, la chorégraphe crée une nouvelle danse pour ce spectacle : « le looping pop ». Mélange de popping – mouvement de contraction et décontraction des muscles en rythme sur de la musique – et d’attitudes de danses de couples comme le tango, « le looping pop » allie la technicité de la danse hip hop à l’émotion des danses de société.

Chorégraphie Anne Nguyen Danseurs Sonia Bel Hadj Brahim, Pascal Luce, Claire Moineau, Bondy Mota-Kisoka, Sacha Négrevergne, Jessica Noita, Matthieu Pacquit, Rebecca Rheny Musiciens Juliette Adam, Boris Blanco, Alexandre Pascal, Raphaël Jardin, Alexis Derouin Création lumière Ydir Acef Création vidéo Claudio Cavallari Avec des extraits du film « Paroles, paroles » de Ron Dyens (Sacrebleu Productions, 2002)

  • Johannes Brahms Quintette pour clarinette et cordes en si mineur opus 115
  • Improvisation autour de « Disco‐Toccata » de Guillaume Connesson Johan Halvorsen
  • Passacaglia pour violon et alto d’après la Suite n°7 en sol mineur pour clavecin de G.F. Haendel
  • Heinrich Ignaz Franz von Biber Sonate du Rosaire n°16 « L’ange gardien » / Passacaglia pour violon en sol mineur

++

La compagnie Par terre