GUILLAUME CAYET ET SYLVIE GUILLAUME

Originaire d’Angomont, à une quarantaine de kilomètres de Lunéville, Guillaume Cayet fait ses études à Nancy avant d’intégrer le département « écrivains dramaturges » de l’ENSATT. En 2014, son texte Les Immobiles est lauréat des Journées  es Auteurs de Lyon, coup de cœur France Culture. Co-directeur de la compagnie Le désordre des choses depuis 2015, il monte cette année le spectacle B.A.B.A.R (le transparent noir), visible au Théâtre en mai 2018 et travaille à la suite de ce projet, «La comparution», pièce sur les émeutes urbaines et les violences policières.

Après un diplôme à l’École nationale supérieure d’art de Nancy et une maîtrise d’Arts du spectacle à l’Institut Européen de Cinéma et d’Audiovisuel, Sylvie Guillaume s’oriente vers la photographie. Avec un travail majoritairement consacré aux espaces et aux paysages marqués par l’empreinte humaine, la photographe rend compte du territoire dans une perspective liée à l’appropriation de soi et du monde. Du lundi 6 novembre au vendredi 22 décembre 2017, une exposition de l’artiste est visible dans le hall du Théâtre. 

 

Résidence croisée

Durant toute la saison 2017-2018, Guillaume Cayet et Sylvie Guillaume participeront à une résidence de création croisée écriture – photographie sur le territoire de la Communauté de communes Meurthe Mortagne Moselle. Ce projet est co-porté par La Méridienne, le CRI des Lumières et le festival Le Village à Bascule

Axée sur la thématique de la mobilité et de l’attachement au territoire, cette résidence sera aussi, pour les artistes, l’occasion de rencontrer les jeunes générations des campagnes lunévilloises afin d’observer la nature des liens qu’elles entretiennent avec leur territoire. Quatre ateliers d’initiation à l’écriture et à la photographie sont proposés par Guillaume Cayet et Sylvie Guillaume pour le tout public. Une restitution finale est organisée lors de la troisième édition du Village à Bascule les 19 et 20 mai 2018. 

Les artistes interviendront également tout au long de l’année au collège Eugène François de Gerbéviller, dans le cadre d’une résidence de création soutenue par le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle. Le fruit de ce travail et de cette collaboration verra naître le projet artistique RAS Campagne qui sera visible à Lunéville à l’automne 2018.

B.A.B.A.R (Le transparent noir)

18/05/2017

RESTES À VENIR

Du 06/11/17 au 22/12/17